Ivana Jelić – Pavel Petrović (Serbie) – 

« Mais toujours la vue des étoiles me fait rêver », a écrit le peintre Vincent van Gogh (1853-1890) dans l’une de ses nombreuses lettres à son frère Théo. Même pendant son internement dans le sud de la France, il aimait à dessiner et peindre le ciel étoilé qu’il y voyait.

C’est d’ailleurs ainsi qu’est né l’un de ses plus célèbres tableaux, devenu en quelque sorte la représentation la plus emblématique d’un ciel étoilé de toute l’histoire de l’art : « La Nuit étoilée » (1889). Pour son ciel, tourbillonnant au-dessus d’un village dans les collines, avec au premier plan un imposant cyprès, Van Gogh ne s’est pas contenté de peindre une surface noire tachetée de points clairs.

L’exubérant ciel étoilé peint par Van Gogh est hélas devenu bien rare, surtout dans une ville où le ciel nocturne est pollué en permanence. L’architecte Ivana Jelić et l’ingénieur créatif Pavel Petrović, qui créent ensemble des installations lumineuses, nous offrent donc, avec « Starry Night », une version radieuse, quoiqu’artificielle, du ciel étoilé que Van Gogh voyait autrefois. Les coups de pinceaux y sont remplacés par 1 400 tubes d’acrylique illuminés par de petites lampes LED.

Ainsi, non sans contradiction, les artistes nous rappellent la beauté naturelle qui nous manque tant à l’aide de lumière électrique.

Photo : Janus van der Eijnden