– Victor Vicsek (Hongrie) –

Deux têtes sont alignées, l’une face à l’autre. Ces têtes comptent à peu près 4 000 ampoules LED pouvant toutes être allumées séparément en différentes couleurs.

Les LED réagissent au mouvement, par exemple d’un observateur agité ou immobile.

Mais les têtes réagissent aussi l’une à l’autre. Elles dialoguent entre elles par le biais de la lumière.

L’humain peut produire d’innombrables expressions faciales à l’aide de quelques dizaines de muscles. Par opposition, ces Talking Heads ne se servent pas de muscles pour cela, mais de toutes les possibilités de la lumière.